Le pain au levain meilleur pour la santé

On croit souvent que la levure de boulangerie, en cube ou en granulés déshydratés, représente la vraie levure, par rapport à la levure chimique même bio.

Mais en fait, pas du tout.

Ces blocs de pâte de couleur beige, au goût acide, sont d'énormes paquets de champignons microscopiques appelés "Saccharomyces cerevisiae", autrement dit des levures de bière.

La levure de boulanger n'a rien à voir avec le levain

Ces levures de bière produisent du dioxyde de carbone en grande quantité très rapidement quand vous leur donnez "à manger", de la farine par exemple. Elles font alors gonfler les pâtes en quelques heures.

Mais cet effet n'a rien à voir avec celui du levain traditionnel !

Celui-ci se compose d'une flore complexe qui se développe naturellement, mais beaucoup plus lentement, à partir des micro-organismes présents dans l'environnement. Ils peuvent se trouver dans l'air ou dans le récipient, dans la farine elle-même, dans l'eau lorsqu'elle n'est pas chlorée, ou encore sur les mains de la personne qui a préparé le mélange farine-eau.

Le levain est donc fait de bactéries, comme les lactobacilles, et de tous types de champignons microscopiques, variables selon l'endroit où vous vous trouvez.

C'est pourquoi les arômes et la composition du vrai pain au levain traditionnel diffèrent selon le lieu.

Il y a des millions, potentiellement des billions de bactéries et levures sur la Terre. Elles se multiplient lorsqu'elles trouvent un milieu propice, comme un mélange d'eau et de farine laissé à l'air libre.

Le levain modifie la composition moléculaire de la pâte à pain

Ce levain, qui agit lentement, modifie la pâte à pain au niveau moléculaire, en même temps qu'il la fait gonfler. 

Il augmente la teneur du pain en amidon résistant, qui ne sera donc pas transformé en glucose par l'intestin. La conséquence est que l'index glycémique du pain au levain est beaucoup plus bas que celui d'une baguette classique (65 au lieu de 95).

Une étude de 2012 a montré que les personnes obèses ou en surpoids ont une glycémie (sucre sanguin) plus basse lorsqu'elles mangent du pain au levain, ce qui réduit leur risque de diabète de type 2 [1]. Une autre étude a montré que le pain de seigle au levain réduit même la production d'insuline à la fin d'un repas [2].

Le levain produit des vitamines, de l'acide lactique, et découpe les molécules de gluten en petits morceaux

  • Le levain produit des vitamines : le pain au levain contient plus de vitamines C, B1, B2, K, et folates.

  • Le levain produit de l'acide lactique qui augmente la solubilité des minéraux : cela augmente la solubilité du magnésium, et du phosphore.

  • Le levain, enfin, découpe les molécules de gluten en petits morceaux, ce qui le rend beaucoup plus digeste.

Sur ce point du gluten, qui est essentiel, vous vous en apercevez quand vous mangez du pain au levain car il est beaucoup moins "caoutchouteux", collant et étouffant que le pain à la levure chimique ou à la levure de boulanger.

Le gluten est la partie de la pâte à pain qui lui donne une texture de chewing-gum. Il est difficile à digérer, car il s'agit d'une molécule géante, difficile à découper par les enzymes de digestion.

Beaucoup de personnes sont sensibles, voire intolérantes au gluten. Elles ressentent donc de l'inconfort, parfois des douleurs, quand elles mangent du pain. Ces problèmes s'atténuent, et peuvent disparaître complètement, en mangeant tout simplement du pain au levain.

Et l'acide phytique?

Si cet acide reste intacte au cours de la panification et au cours de la digestion, il empêche donc les minéraux dans l’intestin de franchir la barrière intestinale pour passer dans notre organisme. 

Pas seulement les minéraux du pain d’ailleurs mais comme l’acide phytique est fort présent dans les graines, les autres minéraux apportés par les autres aliments ingérés peuvent se lier à cet acide phytique excédentaire. Ce qui peut même provoquer,une décalcification voire favoriser l’ostéoporose, néfaste surtout chez les personnes âgées qui consomment régulièrement du pain complet, croyant le faire pour leur santé. Et d’autres déminéralisation du corps, anémie = manque de fer, magnésium faible dans le bol alimentaire en général.

Mais heureusement un bon boulanger artisanal, pratiquant des méthodes de panification sur levain naturel et sur longue fermentation, en pétrissant la veille de la cuisson, détruisent presque entièrement l’acide phytique.
En effet, le levain et sa longue fermentation, active la phytase, l’enzyme de destruction de l’acide phytique, présente naturellement dans la farine.

Les minéraux (calcium, magnésium, cuivre, zinc, fer) tout comme le phosphore qui est le composant principal de l’acide phytique sont alors libérés et assimilés à la digestion pour les plus grands bienfaits du corps.
Le pain est donc très intéressant au niveau nutritionnel, seulement s’il est fabriqué par une panification au levain naturel correctement menée par un artisan boulanger.

 

Réglage des paramètres de cookies

Chers utilisateurs, ce site stocke les cookies sur votre ordinateur. Ils ont pour but d'améliorer l’expérience de votre site Web, tout en vous fournissant des services plus personnalisés.

Si vous souhaitez plus d’informations sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Politique de confidentialité. En acceptant les cookies, vous consentez à leur utilisation. Vous pouvez également paramétrer ces derniers.

Si vous refusez, vos informations ne seront pas suivies, au moment de visiter ce site. Un seul cookie sera utilisé dans votre navigateur pour mémoriser votre préférence de ne pas être suivi.

  • Régler les paramètres
  • Accepter tous les cookies et continuer vers le site